La station écologique théorique et expérimentale (Sete) du CNRS de Moulis étudie de près le calotriton des Pyrénées. Des chercheurs veulent savoir si cette espèce endémique du massif peut cohabiter avec les salmonidés qui peuplent les rivières. Leer más.

https://images.ladepeche.fr/api/v1/images/view/5eff0a308fe56f5c0a536435/full/image.jpg?v=1

Share this post
FaceBook  Twitter