On imagine qu'il n'y a pas plus heureux qu'un lézard qui justement lézarde au soleil. Pas si sûr à la lecture d'une étude de chercheurs toulousains qui ont observé durant un an les modifications du régime alimentaire du reptile en cas de réchauffement climatique. C'est le lézard vivipare, présent en Europe et en Asie, qui a été au centre de cette étude. Les chercheurs ont soumis l'animal à différents climats : le climat actuel et un climat plus chaud de 2°, dans 48 enclos décorés de végétation naturelle, avec contrôle de la température, de l'hygrométrie et du rayonnement solaire. Leer más.

 

https://img.20mn.fr/ePBySGBwQdqTYm8NJvCNUQ/640x410_lezard-vivipare-sujet-etude-chercheurs-toulousains.jpg

Share this post
FaceBook  Twitter